Amaidi IllamDe nombreux parrains, bénevoles ou simplement visiteurs sont venus à Pondichéry cette année encore, pendant les mois de janvier et février. Ils peuvent ainsi constater sur place l’ampleur de la tâche réalisée par les équipes du Volontariat en Inde. Nous avons demandé à Claudia, venant de Belgique, de nous faire part de ses impressions, remarques. Voici son «rapport d’étonnement».


Et me voilà en Inde pour la 1ère fois de ma vie ! 
Si je devais résumer en quelques mots clefs les actions menées sur le terrain par Madame de Blic et
ses équipes, ils seraient : respect, efficacité, humanité, dignité.


1 - Amaidi Illam :
J'ai partagé plusieurs journées avec les personnes âgées. 
Le travail intense, alliant douceur et fermeté de Marie-Christine, infirmière responsable, m'a fortement
impressionnée. Elle travaille sans répit et avec chaque matin une motivation renouvelée. Ne parlant
pas le tamoul, mes échanges avec les résidents ont été d'autant plus touchants car chaque regard et
chaque geste comptent.
En principe elle ne travaille pas le dimanche mais elle y passe quand meme le matin pour voir s’il n’y a
pas de problème particulier. J'imagine pourtant bien que 1 ou 2 adolescents pourraient être formés
aux soins et assumer par exemple 1 dimanche sur 2 ?


2 – Les classes de maternelle
Elles sont très bien organisées. L'institutrice réalise un travail formidable, passant de l'anglais au
tamoul (et parfois même au français) avec les jeunes enfants, alternant l'apprentissage à l'autonomie,
à la discipline et à la créativité tout à la fois. 
J'ai tout de même été surprise du faible support matériel des classes. Je pense à un lecteur CD/mp3
avec des chants d'enfants par exemple, des jeux et livres plus récents aussi.


3 – Toutipakkam
Les enfants à la campagne, dans un cadre verdoyant et calme, loin de la cohue de la ville…
Je tire un coup de chapeau à Sangeeth, devoué 24h/24 et 7j/7 auprès des enfants. J'ai découvert
qu'ils formaient une vraie famille. 
Si j'en ai les moyens et la possibilité, je reviendrai bien ici avec une équipe de choc pour les travaux
matériels (sanitaires, plomberie, batiment,...). 


4 - Atelier Shanti
Quel magnifique travail, mais si peu visible. Pourquoi pas une mini boutique en ville ?
En passant ces 2 semaines au Volontariat, j'ai eu un aperçu plus concret de ce que chaque bénévole
pourrait apporter, en plus des dons financiers.


Merci à Sendil de m'avoir accueillie avec l'abbé Pierre Hanosset et l'école Ste Thérèse.
….. Et avec tout cela, je n'ai rien dit sur la magie de l'Inde !